Sélectionner une page

CONSEILS SUPPLÉMENTAIRES POUR L’ACHAT DU CUIR Connaître principaux types de cuir mises à notre disposition pour les portefeuilles peut faciliter la nomination du bon. En outre, plusieurs conseils utiles sur la manière de différencier le vrai cuir du faux peuvent vous aider à vous conduire dans la direction. VÉRIFIER LES IMPERFECTIONS DE LA SURFACE Un matériau synthétique qui tente de passer tel que le cuir véritable échoue dans un domaine clé : imperfection de surface. Le cuir présente des pores, des imperfections de grain, des galets et des plis ou rides, tandis que tissus synthétiques sont uniformes et lisses. Vous devez savoir que bien qu’il va pour ça plus difficile d’imiter ces contexture sur un cuir synthétique, les fabricants s’améliorent, ce n’est donc pas la seule façon de vérifier dans l’hypothèse ou le cuir est réel. APPUYER SUR LE CUIR Si les régime peuvent être quelque soupçon imitées, la façon desquels le cuir véritable réagit lorsqu’on le presse est beaucoup plus difficile à reproduire. Le vrai cuir se comprime et se plisse lorsqu’on le presse avec un doigt, tandis que le faux cuir reste plus et pourquoi pas moins le même lorsqu’il revient à son état d’origine. Le cuir réagit aussi à la chaleur de la paluche lorsqu’il est pressé d’une manière différente de celle du cuir synthétique. SENTIR LE CUIR Il est presque chimérique de simuler l’odeur du cuir et c’est un enrichissant conseil d’achat. Le vrai cuir aura une odeur naturelle il provient de la peau des animaux. Le faux cuir aura une arôme chimique ou même plastique. Si vous n’êtes pas sûr de l’odeur du vrai cuir, rendez-vous dans un magasin qui en vend et sentez-le. Une fois que vous connaissez l’odeur